19 avril 2018

Soutenance de thèse de Alice-Anaïs Varlet


Félicitations à Alice-Anaïs Varlet, du laboratoire de la Dre Josée Lavoie, qui a soutenu sa thèse le 11 avril dernier!

Étudiante au doctorat en biologie cellulaire et moléculaire

Analyse fonctionnelle du remodelage des structures à base d'actine qui dirigent la division cellulaire par le complexe chaperon HSPB8-BAG3

Mercredi 11 avril 2018, 14h
CHU de Québec Hôtel-Dieu de Québec /Auditorium St-Patrick

Membres du jury :

  • Josée Lavoie, Directrice de recherche
  • Jacques Huot, Examinateur
  • Marc-Étienne Huot, Examinateur
  • Steve Jean, Examinateur externe (Université de Sherbrooke)

Monsieur Patrick Laprise, membre du comité de programme de biologie cellulaire et moléculaire et professeur au département de biologie moléculaire, biochimie médicale et pathologie à la Faculté de médecine, à titre de président de la soutenance.

Affiche de la soutenance : bit.ly/AfficheAVarlet

Résumé : Les changements dans la forme des cellules sont essentiels à de nombreux processus qui déterminent le destin de la cellule, notamment la division cellulaire. Ils sont orchestrés par le remodelage de structures mécanosensibles à base d'actine contrôlant la tension cellulaire. Les évidences récentes laissent croire que le contrôle de qualité des protéines pourrait contribuer à la régulation spatiotemporelle du remodelage des structures d'actine par des mécanismes de séquestration, de recyclage et de dégradation protéiques. Les chaperons moléculaires de la famille des HSPB apparaissent comme des modulateurs des structures à base d'actine en conditions physiologiques. Durant un stress protéotoxique, ces protéines séquestrent des composantes cellulaires endommagées afin de prévenir leur agrégation. Bien que leur implication dans différentes pathologies soit démontrée, le mode d'action des HSPB demeure encore peu compris. Les travaux effectués dans le cadre de cette thèse adressent l'hypothèse centrale que le complexe chaperon formé d'HSPB8 et de son co-chaperon BAG3 régule le remodelage des structures à base d'actine qui dirigent la division cellulaire.

Nos travaux ont établi que lors de la mitose, BAG3, d'une manière dépendante de son association avec HSPB8, facilite l'arrondissement mitotique requis pour le positionnement du fuseau et la ségrégation adéquate des chromosomes. Nous montrons que la réduction des niveaux d'HSPB8 ou de BAG3 interfère également avec le désassemblage de l'anneau contractile d'actomyosine et l'abscission des cellules filles lors de la cytokinèse. Cet effet est corrélé avec une augmentation de la prévalence de cellules multi-nucléées, laquelle est restaurée à des niveaux contrôles par des drogues qui normalisent la dynamique de l'actine dans les cellules déplétées en HSPB8. Ceci établit un lien de cause à effet entre la dérégulation de la dynamique de l'actine et les défauts de division cellulaire observés dans ces cellules. De plus, l'inhibition du désassemblage de l'anneau d'actomyosine est corrigée par la rapamycine, une drogue qui active la dégradation par autophagie. Inversement, ce phénotype est reproduit par les cellules contrôles traitées avec des drogues qui réduisent le flux autophagique. Ces observations suggèrent que la régulation de la morphodynamique mitotique par HSPB8-BAG3 impliquerait sa fonction dans l'autophagie sélective. En outre, pendant la mitose et la cytokinèse, HSPB8-BAG3 limiterait la polymérisation de l'actine branchée. Notamment, HSPB8-BAG3 semble faciliter l'arrondissement mitotique et la dynamique d'un réseau sous-cortical d'actine qui dépend d'Arp2/3, en modulant la déacétylase HDAC6 et son substrat la cortactine, tous deux intervenants dans les processus d'autophagie sélective.

L'ensemble de ces travaux contribue à une meilleure compréhension des mécanismes par lesquels le complexe chaperon HSPB8-BAG3 facilite les transitions dans la forme des cellules qui contrôlent des fonctions essentielles, notamment la division cellulaire. Ils identifient de nouvelles cibles cellulaires du complexe chaperon impliquées dans le remodelage des structures à base d'actine, lesquelles pourraient contribuer au développement de pathologies associées avec une dérégulation du complexe, notamment à la progression tumorale.