Profil

  • Chercheur, Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, Membre régulier de l'Équipe de Recherche Michel-Sarrazin en Oncologie psychosociale et Soins palliatifs (ERMOS)
  • Professeur agrégé sous octroi, Département de médecine familiale et de médecine d’urgence, Université Laval

Formations et expériences professionnelles

  • Diplôme de maîtrise en épidémiology and biostatistics Université McGill, Montréal, Canada
  • Doctorat en médecine, Université Laval, Québec, Canada

Intérêts de recherche

  • Recherche collaborative pour le contrôle de la douleur
  • Délirium et autres symptômes chez les patients en fin de vie
  • Cachexie chez les patients avec maladies chroniques avancées
  • Organisation des services de santé de fin de vie

Impact de la recherche

Amélioration des soins et des services de santé en fin de vie.
Programme de réhabilitation interdisciplinaire pour les patients atteints de cancer avancé.
Ses recherches portent également sur la gestion de la douleur et des symptômes, sur les déficits cognitifs, sur le délirium, ainsi que sur l'anorexie et la cachexie qui sont reliées au cancer.

Pour nous suivre

Pour nous joindre

  • 6, rue McMahon, local 1899-6
  • Québec
  • Québec , Canada
  • G1R 3S1

Projets

Thématique

Chercheur au sein de l'équipe de recherche ERMOS (équipe de recherche Michel Sarrazin en oncologie psychosocial), le Docteur Bruno Gagnon travaille sur plusieurs projets se regroupant sous les thèmes plus généraux des soins palliatifs et d'oncologie. Sa programmation de recherche porte principalement sur l'étude de la cachexie chez les patients avec cancer au niveau de sa pathophysiologie, des conséquences fonctionnelles, tant au niveau physique que cognitif, des approches thérapeutiques possibles, spécialement du potentiel positif de l'entraînement physique et de l'amélioration de l'état nutritionnel, et des possibilités thérapeutiques pharmacologiques. Les projets de recherche du Dr Gagnon portent sur 3 thématiques principales: A) étude des mécanismes biologiques impliqués dans le phénomène de la cachexie; B) Étude de l'impact d'un programme de réhabilitation interdisciplinaire dans un contexte de soins primaire pour les patients avec cancer avancé sur l'utilisation des services de santé; C) problématique de la perte cognitive associée au cancer. Par ailleurs, certaines de ses recherches visent davantage les professionnels de la santé amené à délivrer des soins palliatifs. Essayant de faire un portrait des connaissances actuelles en soins palliatifs des professionnels de première ligne et le développement de matériel éducatif destinés aux professionnels de la santé.

Projet 1 - Projet InTEFO :

L'acronyme InTEFO désigne une équipe interdisciplinaire composée des professionnels de la santé suivants : médecin, infirmière, nutritionniste, physiothérapeute, ergothérapeute, psychologue et travailleur social.

Traditionnellement, les équipes de soins palliatifs sont composées d'un médecin et d'une infirmière seulement. Des études antérieures ont démontré que les équipes interdisciplinaires sont bénéfiques pour les patients atteints de cancer avancé, mais celles-ci se sont déroulées dans des centres spécialisés. De plus, la société américaine d'oncologie clinique recommande maintenant l'introduction des soins palliatifs pour les patients atteints de cancer avancé tôt dans la trajectoire de la maladie (et non pas uniquement dans les dernières semaines de vie), car cette approche peut avoir des impacts positifs considérables sur la qualité de vie des patients et de leurs proches.

Le but du projet est donc de démontrer qu'une approche interdisciplinaire de soins palliatifs (intervention de type InTEFO) offerts tôt dans la trajectoire de la maladie peut facilement être intégrée dans les programmes de soins de première ligne, ce qui aurait un impact positif sur l'utilisation des soins de santé par les patients atteints d'un cancer avancé. Le projet vise également à déterminer si une approche interdisciplinaire est supérieure à une approche tandem médecin-infirmière.

Projet 2 - Projet INTEGRATE

Présentement, les soins palliatifs sont assurés par trois niveaux de soins: les soins primaires (de première ligne), secondaires et tertiaires.

Le niveau de première ligne est en mesure de dispenser des soins palliatifs à la plupart des patients qui en ont besoin. Toutefois, les professionnels de la santé de ce niveau de soins ont besoin de plus de ressources et de connaissances afin de mieux prendre en charge les patients nécessitant des soins palliatifs.

Dans cette optique, l'Équipe de recherche Michel-Sarrazin en Oncologie psychosociale et Soins palliatifs (ERMOS), en partenariat avec l'organisme Cancer Care Ontario, tente de développer du matériel éducatif destiné aux professionnels de la santé des milieux de soins de première ligne. Actuellement, certains outils pédagogiques sont disponibles. Cependant, ils doivent être adaptés aux besoins et aux particularités des professionnels de la santé qui assurent des soins de première ligne.

Équipe

Professionnel(le)s de recherche

Fabienne Jolicoeur,  Professionnelle de recherche fabienne.jolicoeur@crchudequebec.ulaval.ca

Auxiliaire(s) de recherche

Nadia Miladi,  Étudiante à la maîtrise en épidémiologie miladinadia@gmail.com
Claudia Chiasson,  Étudiante au baccalauréat en psychologie claudia.chiasson.1@ulaval.ca

Publications

Pubmed

Subventions

Consulter la fiche du VRRC

Autres subventions

  • 02/2014-01/2016 --> Co chercheur. (Gagnon P, Desbiens JF, Gaudreau JD, Voyer P, Aubin M, Dumont S, Roy L, L’Heureux M). Une solution à la confusion chez les patients recevant des soins palliatifs à domicile : outiller les infirmières pour améliorer la qualité des soins de fin de vie et le maintien à domicile. Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec (MSSS) $162 406.
  • 02/2014-01/2017 --> Chercheur principal.(Dumont S, Aubin M, Desbiens JF, Simard S, Baracos V, Saey D, Roy L, Candas B). Interdisciplinary team in Early Functional Optimization (InTEFO): introducing a new optimization clinic to improve accessibility and efficiency of quality palliative care in advanced cancer patients. Société Canadienne du Cancer (SCC) Quality of Life Grant $280,851.
  • 02/2014-02/2015 --> Co-chercheur. (Dorval M (PI), Gagnon P, Roy L, Marin A, Chiquette J, Joly Y). Enjeux reliés à l’histoire familiale (de cancer) en soins palliatifs : Enquêtes auprès des intervenants. Financement interne ERMOS pour projets pilotes $15 806.
  • 2013-2017 --> Co-directeur, section province de Québec (avec Peireira J, Bunchman S). The Integrate Project. Canadian Partnership against Cancer (CPAC), Palliative and End-of-Life Care Initiative, 1 025 000$, dont 180 000$ pour les partenaires de Québec